Couverture santé : les trois quarts des entreprises sont déjà prêtes

Couverture santé : les trois quarts des entreprises sont déjà prêtes

La généralisation de la complémentaire santé en entreprise devra être effective au 1er janvier 2016. Selon une récente étude, la grande majorité des entreprises se disent prêtes et proposent d’ores et déjà une couverture santé à leurs salariés.

En vertu de l’accord national interprofessionnel (ANI) de 2013, 71 % des TPE et 85 % des PME/ETI/GE déclarent déjà proposer une couverture santé à leurs collaborateurs (contre 77 % pour les entreprises de plus de 10 salariés en 2010). Ce taux de couverture croît en fonction de la taille de l’entreprise : il est de 67 % pour les entreprises de 1 à 2 salariés, de 86 % pour les entreprises de 6 à 9 salariés et de 99 % pour les entreprises de plus de 500 salariés. C’est ce qui ressort d’une étude Audirep (1) réalisée à la demande de l’Association française de l’assurance (AFA) et de la FNMF, d’après laquelle les entreprises déjà équipées ont une bonne connaissance du futur dispositif : 80 % des TPE et 87 % des PME/ETI/GE en ont déjà entendu parler.

Parmi les entreprises interrogées, 47 % des TPE et des PME/ETI/GE déclarent qu’elles souhaitent choisir librement l’organisme complémentaire et la couverture santé qu’elles proposeront, afin notamment de conserver leur autonomie et de tenir compte de l’avis de leurs salariés. 41% des TPE et 45% des PME/ETI/GE déclarent qu’elles suivront la recommandation de l’organisme qui sera choisi par leur branche professionnelle. Parmi celles qui ne sont pas encore équipées, 49 % des TPE disent qu’elles suivront certainement ou probablement la recommandation de leur branche, contre 57 % des PME/ETI.
Enfin, 52 % des TPE sondées proposent une complémentaire santé à adhésion obligatoire et 12 % proposent à la fois une couverture à adhésion obligatoire et une couverture à adhésion facultative. Seules 6 % d’entre-elles ne présentent qu’une complémentaire à adhésion facultative. Du côté des entreprises de plus de 10 salariés, 66 % ne proposent qu’une couverture santé à adhésion obligatoire, 13% proposent à la fois une couverture à adhésion obligatoire et une facultative, 6% une complémentaire à adhésion facultative uniquement.

Jean-Jacques Cristofari

(1) L’étude Audirep a été menée par téléphone, du 10 mars au 20 avril 2015, auprès d’un échantillon total de 1.131 entreprises françaises (405 TPE de 1 à 9 salariés et 726 PME/ETI/GE de 10 salariés et plus).

Cet article a été publié dans Actualité, Dossiers thématiques.